Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Partager cet article
X
Süssigkeiten, Fastfood & Co. / Sucreries, fast food et Cie - Nestlé Baby

Sucreries, fast food et Cie

 

Ils ne devraient pas, mais ils adorent : la plupart des enfants mangent volontiers des sucreries, des frites ou des pizzas. Comment composer avec ces appétences ? Doit-on interdire, ou simplement ne jamais acheter, tout ce qui n’est pas sain ?

Jeudi, 12 mai 2016

Le goût des sucreries est inné et nos premières expériences gustatives – le liquide amniotique et le lait maternel – sont sucrées. Il n’est donc pas étonnant que votre enfant dévore des yeux toutes les sucreries qu’il croise  et qu’il ait envie d’en manger jusqu’à satiété. Chez de nombreux petits, les « menus enfants » typiques ont la cote : poisson pané, frites, pizza, hamburger, riz au lait. Que faire, lorsque l’on est parent, face à cette attirance pour la malbouffe ? Doit-on l’interdire rigoureusement ? Ou s’incliner devant les préférences des enfants ?
 
 
Les sucreries sont autorisées avec modération 
 
La bonne nouvelle est que vous ne devez pas interdire complètement les sucreries. Cela serait d’ailleurs inutile, car votre enfant en goûtera de toute façon, au plus tard lors de l’entrée en maternelle. Et tout ce qui est totalement interdit devient bien sûr deux fois plus intéressant.  Plutôt que de bannir les tentations sucrées, mieux vaut apprendre à votre enfant à être raisonnable. Il doit comprendre que ces petites choses délicieuses peuvent être dégustées de temps en temps, mais qu’elles ne sont pas bonnes pour la santé et ne doivent pas être consommées quotidiennement ou en quantité illimitée.
 
 
Qu’appelle-t-on les sucreries ?
 
Naturellement, le mot « sucreries » fait immédiatement penser au chocolat et aux bonbons. Mais il ne faut pas oublier la pâte à tartiner, le miel, la confiture, les biscuits, les gâteaux ou la glace. Beaucoup des soi-disant produits pour enfants, par exemple les yaourts,  desserts ou céréales pour les petits, ne sont pas de bonne qualité, mais sont simplement très sucrés. Avant d’acheter, il est toujours utile de faire attention à l’étiquette, car certains produits sont bien meilleurs que d’autres. De plus, la consommation des petits gâteaux salés, comme les chips, doit également être limitée.
Dans le calcul des sucreries, il est important de ne pas oublier les boissons sucrées. La limonade ou les jus de fruit contiennent souvent beaucoup de sucres et doivent être pris en compte. Cela vaut la peine de chercher des alternatives, par exemple des infusions ou de vrais jus de fruits.
 
 
Comment limiter le grignotage ?
 
Toute une série d’astuces peuvent vous aider à maintenir dans les limites du raisonnable l’appétit de sucré de votre enfant :

•  Les sucreries ne doivent pas être à la portée des enfants. On ne peut pas attendre des petits qu’ils sachent évaluer une consommation appropriée ou qu’ils se limitent.
•  Ne faites pas de grosses réserves : ce qui n’est pas à la maison ne peut pas être quémandé.
•  Un bon dessert assouvit l’envie de sucré. Les salades de fruits, par exemple, ou les fruits dans le fromage blanc, sont délicieux et bons pour la santé.
•  N’habituez pas votre enfant à grignoter devant la télévision. Ce qui veut dire, bien évidemment : ne vous y habituez pas non plus, si vous avez tendance à le faire.
•  Demandez aux parents ou amis qui aiment donner un petit cadeau d’acheter autre chose que des sucreries. Les enfants aiment par exemple les crayons de couleurs, les puzzles, les petits jeux ou les accessoires pour leurs jouets.

En savoir plus

Rejoignez le club Nestlé Bébé

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic. Recevez chaque semaine par e-mail des conseils et des solutions personnalisées.

  • Profitez d’un rabais de 10% sur les produits Nestlé Baby sur www.nestle-shop.ch
  • Réjouissez-vous de recevoir votre colis de bienvenue avec des échantillons, des informations pratiques ainsi que des surprises.
  • Echantillons gratuits de nos produits pour bébé sur demande.
  • Tirage au sort mensuel. Gagnez une tenue Vertbaudet d’une valeur de Fr. 100.

Commençons !

Vous pourriez également être intéressé par
Avis