Nouveau-né (0-6 mois)
Article
Add this post to favorites

Astuces pour les trajets

4
3.2/5 252 reviews

Comment faire pour changer les couches de bébé et le faire manger dans l’avion, éviter les nausées dans la voiture ou gérer ses pleurs dans le train ?

3 minutes de lecture avr 10, 2022

C’est bien connu, les voyages forment la jeunesse. D’où votre légitime envie d’embarquer bébé voir du pays. Visite de courtoisie à quelques kilomètres de chez vous, week-end chez des copains à l’autre bout de la Suisse, vacances à l’étranger : voyager avec bébé peut rapidement se transformer en parcours du combattant. Nos recommandations pour des périples sans prise de tête :


Choisir le bon mode de transport

Chaque mode de transport a ses avantages et ses inconvénients. Gardez-les bien en tête au moment de choisir celui que vous allez emprunter avec bébé.

•  La voiture permet de voyager à son rythme, en faisant des pauses si nécessaire. Mais si le trajet est long, vous risquez d’être fatigués et énervés… et bébé aussi.
•  En train, vous pouvez en profiter pour vous reposer… sauf si votre bébé se fait entendre. Relayez vous avec le papa, pour balader bébé afin d’éviter d’importuner vos voisins.
•  En avion, enfin, vous gagnez du temps. Mais l’attente à l’aéroport et les conditions de voyage (essayez de changer une couche dans les toilettes d’un avion !) ne sont pas toujours idéales avec un tout-petit.
Évidemment, il vous faudra également prendre en compte le nombre de kilomètres à faire. À partir de 300 ou à 400 km, le train est une meilleure option que la voiture : moins de fatigue pour vous et bébé !

Surveillez aussi les conditions météo : en hiver ou en pleine période de canicule, il est plus prudent de renoncer à la voiture.


Les bons réflexes avant et pendant le voyage

Voyager avec un bébé ne s’improvise pas ! Quel que soit votre mode de transport, il faudra vous préparer à certaines éventualités…

En voiture. Pour que le voyage se déroule au mieux, partez de préférence la nuit ou juste après un repas. Ainsi, bébé s’endormira tout doucement, bien attaché dans son siège auto. L’été, pensez aux pare-soleils, et évitez les heures les plus chaudes de la journée si vous n’avez pas la climatisation ! Ayez à portée de main ses doudous, un biberon d’eau… Et pensez à vous arrêter toutes les deux heures pour lui faire prendre l’air et vous dégourdir les jambes.

En train. C’est le mode de transport le plus calme… si bébé ne se met pas à hurler ! Pour parer à toutes les situations d’urgence, prévoyez plusieurs joujoux pour varier les plaisirs et préparez-vous à arpenter les couloirs pour le calmer. Habillez-le de manière à pouvoir le changer facilement, car les toilettes de train ne sont vraiment pas pratiques. Sachez que vous pourrez réchauffer son repas au wagon restaurant si nécessaire.

En avion. En théorie, un bébé peut prendre l’avion à partir de 3 semaines. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin : en cas de problème ORL par exemple, il vous sera conseillé de renoncer à ce vol.

Lors de la réservation, précisez que vous voyagez avec un bébé : vous pourrez obtenir une place avec plus d’espace.

Au décollage et à l’atterrissage, faites-le téter (sein, tétine, biberon) pour éviter que ses oreilles ne se bouchent. Enfin, pendant le vol, faites-le boire régulièrement.

rating review icon

Avis récents

Evaluation moyenne des clients

3.2
4
252 notes des clients

Aperçu des notes de la communauté

  • 5 star
    39
  • 4 star
    92
  • 3 star
    40
  • 2 star
    35
  • 1 star
    46

Ajouter un nouvel avis

5
Anonymous nov 17, 2019
2
Anonymous nov 14, 2019
5
Anonymous nov 12, 2019