Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? S'enregistrer ici
Rechercher
Partager cet MPI List
X

Gérer le baby blues

Une fois que votre bébé sera là, vous aurez sûrement tendance à vous oublier, mais une maman heureuse, c'est un bébé heureux. Voici quelques conseils pour vous assurer que le baby blues—ou anxiété postnatale—ne prenne le dessus.

Retour
  • Parlez-en à vos amis et à votre famille si vous pensez que vous avez le baby blues. De nombreuses femmes éprouvent certains symptômes du baby blues immédiatement après l'accouchement. Ce phénomène est dû au brusque changement hormonal qui survient après l'accouchement, combiné au stress, à l'isolement, au manque de sommeil et à la fatigue. Vous pouvez vous sentir plus abattue, accablée et émotionnellement fragile. 
  • Le baby blues est parfaitement normal, mais si vos symptômes ne disparaissent pas après quelques semaines ou s'aggravent, vous souffrez peut-être de dépression post-partum. Lisez notre check-list signes du baby blues vs dépression post-partum pour en savoir plus.
  • Discutez avec d'autres jeunes parents. Ils traversent peut-être une période similaire.
  • Essayez de trouver un groupe post-natal ou un groupe de mères pour rencontrer des parents dans la même situation.
  • Essayez les lieux qui organisent des séances de soutien à l'allaitement, vous pourrez vous y exprimer en toute confiance.
  • Essayez les ateliers pour bébés ou les applications comme MUSH pour vous faire de nouveaux amis parents. 
  • Si vous vous sentez seule, consultez notre liste de 10 activités à faire avec bébé qui vous seront bénéfiques.
  • Essayez des applis comme Calm ou d'autres applications de médiation et de pleine conscience. 
  • Envisagez de consulter un professionnel de santé, ils sont là pour vous aider. Demandez à votre médecin traitant de vous indiquer par où commencer. 
  • Restez active. Un peu d'exercice peut avoir un effet surprenant sur votre humeur.
  • Adoptez une alimentation saine, variée et équilibrée. 
  • Pensez à sortir un peu chaque jour, les petites promenades avec ou sans bébé sont toujours bénéfiques.
  • Essayez de vous accorder du temps pour les choses simples, comme prendre une douche, vous coiffer… Cela peut réellement faire toute la différence. 
  • Tenez un journal de vos émotions. Noter ce que vous ressentez chaque jour peut vous permettre de comprendre ce qui vous rend heureuse et ce qui ne vous convient pas. 
  • Soyez indulgente envers vous-même. Vous faites de votre mieux, ce n'est pas la peine de chercher à être parfaite. 
  • Demandez à vos amis et à votre famille de vous aider. Quelques tâches en moins sur votre liste peuvent suffire à améliorer la situation. 
Rechercher

Vous ne trouvez pas ce que vous
recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.