Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? S'enregistrer ici
Rechercher
Partager cet article
X
Eltern auf der Neugeborenen Intensivstation während COVID

Les parents dans le service de néonatologie - pourquoi les experts appellent à une séparation zéro

Le rôle des parents dans le service de néonatologie est crucial dans la prise en charge des bébés prématurés ou malades ; de l'allaitement des prématurés à la pratique du peau à peau. Mais que se passe-t-il lorsqu'une pandémie mondiale engendre des préoccupations supplémentaires autour des nouveau-nés et limite le temps que vous pouvez passer ensemble ?

Mardi, 16 novembre 2021

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande que les mères et leur nouveau-né restent ensemble après la naissance afin de favoriser l'allaitement, de nouer les liens affectifs et de favoriser le développement du bébé. Cependant, une enquête mondiale menée auprès de parents dont les bébés se trouvaient dans le service de néonatologie pendant la pandémie de COVID-19 a révélé que près des trois quarts (71%) des parents interrogés estimaient que les restrictions mises en place rendaient difficile leur présence auprès de leur nouveau-né, ce qui pouvait causer plus de mal que de bien. Si vous venez d'avoir un bébé prématuré ou si vous craignez que ce soit le cas, renseignez-vous sur la situation actuelle et sur vos droits en matière de soins à votre bébé prématuré.

Le peau à peau en service de néonatologie


Le peau à peau dans le service de néonatologie, également connu sous le nom de soin "Kangourou", consiste à placer votre bébé sur votre poitrine nue. C’est l'un des meilleurs moyens de commencer le processus d'attachement avec votre nouveau-né. Il est particulièrement important lorsqu'il s'agit de soigner les prématurés.

Il a été prouvé que le fait de se sentir émotionnellement connecté et "attaché" à ses parents dès le plus jeune âge favorise le développement des bébés prématurés, malades et de faible poids à la naissance. La technique du peau à peau peut également avoir un effet bénéfique sur le comportement social et émotionnel de l’enfant plus tard dans la vie, ainsi que sur la santé mentale des parents, car les parents prématurés ont aussi besoin de soins.

Toutefois, sur plus de 2’000 parents interrogés en service de néonatologie, seuls 10% ont été autorisés à avoir un contact peau à peau immédiatement après la naissance, tandis que près d'un quart ont dû attendre au moins une semaine, et 21% ont déclaré ne pas avoir pu le faire du tout pendant leur séjour à l'hôpital. Cela signifie que plus de la moitié des parents (56%) n'ont pas pu avoir de contact peau à peau dans avant la première semaine ou avant leur retour à la maison, ou qu'ils ne l'avaient toujours pas fait au moment de l'enquête.

Parmi ceux qui ont pu donner des soins kangourou à leur bébé, seuls 30% ont déclaré que c'était aussi souvent qu'ils le souhaitaient, et près d'un parent sur dix n'a pu le faire que moins d'une fois par semaine.

Séparation zéro pour les bébés et les parents en service de néonatologie

La proximité physique est bénéfique aux bébés prématurés, non seulement en raison du contact peau à peau avec leurs parents, mais aussi parce qu’ils peuvent entendre leur voix et sentir leur odeur. Cela peut potentiellement influencer le lien parent-bébé ainsi que les émotions, le comportement et l'apprentissage de l'enfant lorsqu'il grandit.

Bien que 74% des mères aient été autorisées à être présentes lorsque leur bébé recevait des soins spécifiques, seuls 56% des pères ou des partenaires l'étaient, et 63% ont déclaré que les deux parents n'étaient pas autorisés à être présents en même temps.

Un peu plus de la moitié (55%) ont déclaré qu'ils pouvaient être présents en permanence ou venir plusieurs fois par jour, mais près d'un tiers (30%) n'ont pu rester avec leur bébé qu'une heure au maximum. Malheureusement, dans un cas sur cinq (21%), absolument aucun membre de la famille n'a été autorisé à se trouver dans le service de néonatologie.

Les soins aux bébés prématurés à l'hôpital

Devenir parent d’un bébé prématuré peut être un choc énorme. Cependant, s'impliquer dans les soins de votre bébé le plus tôt possible peut favoriser la création de liens affectifs et vous permettre de vous sentir plus épanoui dans votre rôle de parent dès le départ. Les mamans et les papas doivent être encouragés à aider l'équipe du service de néonatologie à s'occuper de leur bébé prématuré dès que son état est stable. Ils peuvent par exemple effectuer des activités telles que le changement de couches, le bain, la prise de température et l'alimentation. Ceci leur permet de prendre progressivement plus de responsabilités jusqu’à qu’ils soient en mesure de relayer complètement le personnel hospitalier.

Bien que près des trois quarts (72%) des parents interrogés aient déclaré que l'équipe du service de néonatologie les avait impliqués dans les soins de leur bébé dans une certaine mesure, seule la moitié a affirmé que c'était dans une large mesure, et plus d'un quart (28%) ont estimé que cela ne se produisait pas du tout. En outre, 49% ont déclaré que le personnel médical n'avait pas du tout associé leur partenaire aux soins de leur bébé.

Les défis de l'allaitement des prématurés

Nourrir votre bébé est au cœur de votre rôle de parent. Vous trouverez peut-être que l'allaitement des prématurés ou des nouveau-nés malades est difficile car ils peuvent avoir du mal à s’alimenter au sein au début. Cependant, vous pouvez toujours vous assurer que votre bébé reçoit la meilleure forme de nutrition en exprimant votre lait maternel. Le lait maternel contient des anticorps protecteurs, ce qui le rend particulièrement important pour les prématurés présentant un risque plus élevé d'infection. Le personnel du service de néonatologie et les consultants en lactation peuvent vous aider à trouver la meilleure façon d'exprimer votre lait maternel et vous soutenir pendant que vous apprenez à nourrir votre bébé.

Malgré les difficultés liées aux restrictions sanitaires, plus de 85% des parents interrogés ont déclaré que leur bébé était partiellement ou exclusivement nourri au sein ou avec le lait maternel exprimé de la mère au cours des premières semaines. Plus des trois quarts (77%) ont estimé que l'allaitement était fortement ou assez encouragé par le personnel du service de néonatologie, et ce, principalement le premier jour ou pendant la première semaine après la naissance. À l'exception de celles qui étaient en quarantaine, plus de 70% des répondantes ont pu apporter leur lait maternel exprimé au service de néonatologie.

Les nouveau-nés et la COVID vs risques de séparation

Les parents en service de néonatologie sont déjà soumis à un stress considérable, il n’est donc pas surprenant qu'une pandémie mondiale vienne s'ajouter à ce stress. En plus de vous inquiéter pour votre nouveau-né et la COVID, vous pouvez ne pas être autorisé à être auprès de votre petit. Les chercheurs ont toutefois constaté que les nouveau-nés hospitalisés ont peu de chances de contracter le virus auprès de mères infectées, et si tel était le cas, les symptômes sont légers. Ils sont même plus susceptibles de l'attraper par l'intermédiaire de professionnels de la santé. Pour cette raison, et compte tenu des risques que l'accès restreint au service de néonatologie peut entraîner, de nombreuses organisations dans le monde appellent à une séparation zéro entre les parents et leurs bébés prématurés ou malades. Parce que votre rôle de parent est crucial lorsqu'il s'agit de prendre soin de votre nouveau-né, même pendant une pandémie.

Sources
https://www.efcni.org/health-topics/in-hospital/breastfeeding-and-infant-nutrition/feeding-vulnerable-infants/#1618929471029-7f195c7a-f4a6 (Aufgerufen am 22. September)
https://www.efcni.org/health-topics/in-hospital/breastfeeding-and-infant-nutrition/providing-expressed-breast-milk/ (Aufgerufen am 22. September)
https://www.efcni.org/health-topics/in-hospital/developmental-care/skin-to-skin-care/#1 (Aufgerufen am 22. September)
https://www.efcni.org/health-topics/in-hospital/developmental-care/the-family-in-the-nicu/#3 (Aufgerufen am 22. September)
Kostenzer J et all. Neonatal care during the COVID-19 pandemic – a global survey of parents’ experiences regarding infant and family-centred developmental care. EClinicalMedicine 2021; 39:101056.

Dernière révision: Octobre 2021

En savoir plus

Rejoignez notre club

La tranquillité d'esprit pour les parents à portée de clic. Recevez chaque semaine par e-mail des conseils et solutions personnalisés.

  • Des idées gourmandes qui lui font du bien. À chaque étape de sa croissance, découvrez nos recettes délicieuses.
  • Echantillons gratuits de nos produits pour bébé sur demande.
  • Des conseils personnalisés pour suivre votre grossesse et le développement de bébé.
Vous pourriez également être intéressé par
Les parents ont donné leur avis 0/5
avatar
Rechercher

Vous ne trouvez pas ce que vous
recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.