Nouveau-né (0-6 mois)
Article
Add this post to favorites

Habituer son bébé au biberon

3
2.8/5 280 reviews

Après des semaines, voire des mois, d’allaitement exclusif, l’arrivée du biberon de lait maternel ou de lait infantile change nos petites habitudes. Comment franchir ce nouveau cap en douceur ?

3 minutes de lecture avr 10, 2022

Ne tournons pas autour du pot : le premier ne se passe pas forcément bien ! Bébé pleure et refuse de téter autre chose que le sein. Si l’allaitement s’est bien passé, maman redoute cette seconde "séparation" et s’émeut de la vive réaction de son enfant. Un trop plein d’émotions qui la fait souvent fondre en larmes. Reste le papa, compréhensif mais désarçonné face à tant de désarroi. Que faire ? S’armer de patience, redoubler d’amour et apprendre en famille les nouveaux gestes de cet ustensile désormais omniprésent.
 

On ne tète pas la tétine comme le sein

•  Ce constat, trop souvent méconnu, explique pour partie les difficultés ponctuelles rencontrées par votre enfant. Pour attraper le sein, bébé ouvre largement la bouche afin de positionner le mamelon au niveau du palais mou. Ses mâchoires exercent une pression sous l'aréole, tandis que sa langue aplatit et allonge l'aréole puis le mamelon pour faire sortir le lait.
•  La succion n’a rien à voir avec ce processus actif ! La tétine, beaucoup plus dure et rigide, pénètre sans effort dans la bouche. Le lait coulant tout seul, bébé n'a nul besoin de faire fonctionner sa langue et ses mâchoires.
En toute logique, l’apparition du biberon dans la vie bien réglée de bébé est plus que déroutante. Après l’intimité partagée de l’allaitement et les semaines d’apprentissage pour devenir un pro de la tétée, on lui impose de changer ses habitudes. Or un bébé adore ses repères. Si le sevrage implique du lait infantile, votre enfant doit en plus s’adapter à une nouvelle saveur lactée. D’où ses réticences, voire son mécontentement, qu’il vous manifeste en pleurant.
 

Ne laissez pas bébé dans l’expectative
 
Une fois ce contexte "technique" intégré, comment aider votre bébé à s’habituer à ce nouveau mode d’alimentation ?
Primo, expliquez-lui ce qui l’attend. Détaillez les changements à venir, les nouvelles sensations à découvrir.
Secundo : n’hésitez pas à lui faire part de vos regrets éventuels de ralentir ou d’arrêter progressivement l’allaitement.
Tertio : papa, mamy, papy et tante Irène, votre copine Julie et la nounou vont prendre le relais plusieurs fois par jour pour donner à manger à votre bébé. Après des mois passés en osmose à vaquer au triptyque tétées/changes/promenades, un peu de temps pour soi, c'est agréable, non ?
 

Le premier biberon
 
Vous êtes un peu tendue, c’est normal. Si votre bout' chou affamé refuse de téter, proposez à votre conjoint ou à un tiers de prendre le relais. Pas de panique. Le « bras de fer » peut durer quelques jours. De guerre lasse, bébé consentira à avaler un biberon entier. Puis refusera de recommencer. Un conseil : démarrez le sevrage du sein avec du lait maternel. A défaut de retrouver la chaleur et l’odeur de la poitrine, votre enfant conservera ses repères gustatifs. Si vous intégrez d’emblée du lait infantile, soyez patiente. Et faites confiance à votre petit qui va finir par "choper le coup" et habituer ses papilles à ce nouveau goût.

rating review icon

Avis récents

Evaluation moyenne des clients

2.8
3
280 notes des clients

Aperçu des notes de la communauté

  • 5 star
    48
  • 4 star
    51
  • 3 star
    40
  • 2 star
    92
  • 1 star
    49

Ajouter un nouvel avis

2
Anonymous nov 25, 2019
1
Anonymous nov 22, 2019
4
Anonymous nov 22, 2019