Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Pas encore membre ? S'enregistrer ici
Rechercher
Partager cet MPI List
X

Comment commencer à donner de la nourriture pour bébé

Le début de l'alimentation complémentaire est une période intéressante. Voici les conseils de notre diététicienne résidente sur la façon et le moment de commencer l'alimentation pour bébé. 

Retour
  • Attendez environ six mois, car votre bébé aura besoin d'une bonne coordination des yeux, des mains et de la bouche. Vérifiez que bébé est capable de rester en position assise et de tenir sa tête droite.
  • Que vous décidiez de commencer par des aliments en purée, des aliments à manger avec les doigts (également connus sous le nom de diversification menée par l'enfant) ou une combinaison des deux, l'essentiel est de varier pour que bébé obtienne tous les nutriments dont il a besoin. 
  • Nourrissez votre bébé avec des aliments solides une seule fois par jour au début, puis augmentez progressivement la quantité et la variété des aliments, en répondant aux signaux de bébé.
  • En gros, il faut commencer avec environ 5 à 10 cuillères à café de nourriture (environ 30 g) pour un repas. Vous pouvez ensuite passer à deux repas par jour, puis jusqu'à trois repas par jour. 
  • Pour le premier repas, veillez à ce que bébé ne soit pas fatigué – il peut mettre un certain temps à s'habituer à la nourriture à la cuillère, la patience est donc de mise.
  • Votre bébé est plus affamé et plus éveillé tôt le matin, c'est donc un bon moment pour essayer de nouveaux aliments.
  • Asseyez bébé dans une chaise haute sans aucune distraction, telle que la télévision, les téléphones portables ou les tablettes.
  • Donnez-lui d'abord un peu de son lait habituel pour le détendre et lui ouvrir l'appétit.
  • Pour le premier repas, essayez les légumes en purée. Il a été prouvé récemment que la diversification avec des légumes aide à établir des préférences alimentaires saines plus tard, croisons les doigts !
  • Essayez d'introduire un seul nouveau légume amer chaque jour pendant une semaine, par exemple le brocoli, le panais, la betterave ou la courgette. Gardez un appareil photo à portée de main, vous risquez d'avoir de drôles de têtes.
  • Répétez l'opération pendant la deuxième semaine pour habituer bébé aux légumes amers.
  • N'oubliez pas qu'il peut falloir jusqu'à huit essais pour que votre bébé accepte une nouvelle saveur, alors n'abandonnez pas !
  • Gardez un calendrier de diversification collé sur le réfrigérateur pour suivre ce que votre bébé a essayé, et à quelle fréquence. 
  • N'essayez qu'un seul nouvel aliment à la fois. Vous pouvez combiner les saveurs après quelques semaines, une fois que vous savez qu'elles sont appréciées. 
  • Félicitez bébé lorsqu'il essaie quelque chose de nouveau.
  • L'alimentation complémentaire de bébé doit comprendre les groupes d'aliments essentiels : fruits, légumes, céréales et féculents, produits laitiers, viande, poisson et aliments protéinés, et graisses. 
  • La diversité est essentielle pour que bébé reçoive les nutriments indispensables à sa croissance et à son développement, comme le fer, le calcium, la vitamine C, la vitamine A, la vitamine D et les acides gras oméga 3. 
  • Végétarien ou végan ? Veillez à inclure des aliments variés tels que des œufs, des noix ou des graines moulues, des produits à base de soja (tofu), des céréales, des légumes secs comme les haricots, les pois et les lentilles pour vous assurer qu'il reçoit tous les nutriments dont il a besoin. 
  • Si votre bébé suit un régime végétarien ou végan, il peut avoir besoin de compléments alimentaires supplémentaires, alors demandez conseil à votre médecin traitant. 
  • Les bébés peuvent manger des noix à partir de six mois environ, à condition qu'elles soient broyées ou finement moulues. Si votre bébé fait de l'eczéma ou si vous avez des antécédents d'allergies dans votre famille, parlez-en d'abord à votre médecin traitant.  
  • Des aliments à éviter ? Les noix entières, les litchis et les raisins constituent un risque d'étouffement - assurez-vous qu'ils soient bien coupés en morceaux. Le pâté, les fruits de mer crus et les fromages affinés ou non pasteurisés présentent un faible risque d'intoxication alimentaire et ne conviennent donc pas aux enfants de moins de deux ans. 
  • Soyez un bon exemple. Les bébés sont curieux, donc si vous appréciez la nourriture dans votre assiette, il est probable qu'ils aient davantage envie d'en avoir aussi. 
  • N'oubliez pas qu'à 6-8 mois, deux tiers des calories de votre bébé proviendront encore du lait maternel ou du lait maternisé. Pensez donc à la qualité plutôt qu'à la quantité des aliments que vous proposez. 
  • Vous envisagez de proposer des aliments à manger avec les doigts ? Suivez notre checklist sur la diversification menée par l'enfant.
Rechercher

Vous ne trouvez pas ce que vous
recherchez?

Essayez notre nouveau moteur de recherche intelligent. Nous allons forcément avoir quelque chose pour vous.